Une aurore bleue

Jodhpur.

Arrivée à 4h du matin dans un bus plein de puces. Jetée par le chauffeur au milieu de nulle part. Hep rickshaw ! Merci de passer par là même si tu m’as l’air tout endormi.

J’attends, frigorifiée, le lever du soleil depuis le toit-terrasse d’une guest house dont c’était la seule option. Vue sur la majestueuse et imprenable citadelle de Meranghar.

Je ferme les yeux à six mois de distance et revois le bleu de l’aurore sur la célèbre cité rajput. Lumière venue d’ailleurs. Je n’ai jamais rien vu de tel. Moment rare où le temps s’étire. Ressenti peut-être accentué par une nuit blanche et ce froid piquant.

Mais non, c’est tout simplement féerique.

C’est donc sur ce bleu que j’ai quitté l’aride Rajhastan pour un nouvel an dans la verte et marine Goa, bien plus au sud, qui promettait d’être festif à en croire les sourires et les yeux brillants de tous les jeunes indiens croisés çà et là à l’évocation de cette contrée.

Photo : Jodhpur – 30 décembre 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s