Lonely Mathilde

Il y a des circonstances heureuses aux voyages solitaires.

On m’interroge souvent sur les raisons pour lesquelles je voyage seule. Si ce n’est pas à proprement parlé un choix (sans doute aimerais-je avoir un partenaire d’aventure), il se trouve que j’apprécie aussi ce qui en découle, c’est-à dire une totale disponibilité pour la rencontre. De fait, je suis rarement seule.

Jaipur – 24 décembre 2012

Galère à l’arrivée tard le soir à Jaipur. J’ai en poche l’adresse d’un hôtel recommandé par la guest house précédente. Mauvaise pioche. La chambre est dégueulasse et le quartier à première vue craignos. Je décline les 1000 (!!) roupies annoncées par le sbire qui file chercher son patron, lequel divise d’emblée le prix par deux. Après le tour des hôtels du quartier avec ledit patron, fort affable par ailleurs, je dégaine mon Lonely planet. Ah, ce cher Lonely planet ! Ils sont tellement agaçants. La page « Femmes voyageant seules » est édifiante : « Pour ne pas être embêtée, des lunettes de soleil, un lecteur mp3 et un livre vous seront utiles ». Je peux aussi rester chez moi, hein, c’est plus sûr. Toutefois, sur ce coup là, Lonely planet va sauver la mise de lonely Mathilde. Je choisis le coup de cœur du rédacteur et cela ne manque pas, standing LP oblige : sapin enguirlandés, crèche et « Merry Christmas madam » de circonstance. C’est bien la peine d’aller si loin pour y échapper !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s